L'actualité de la chirurgie esthétique

Tout savoir sur les dernières tendances en esthétique

La chirurgie esthétique en Corée du Sud

leave a comment »

En Asie,  l’idée que la réussite sociale est liée au physique est très ancienne. Cette tradition se base sur la croyance que l’apparence est un bon indicateur d’une psychologie ou d’une aptitude. Changer son aspect est un moyen admis socialement pour réussir. La chirurgie esthétique est pratiquée à outrance, au point de se banaliser.

Frédéric Ojardias, correspondant permanent de RFI, témoigne de l’engouement de la chirurgie etshétique en Corée du Sud. Ce reportage est passé dans l’émission  7 milliards de voisins présentée par Emmanuelle Bastide, consacrée le 3 septembre à la chirurgie esthétique.

Une récente enquête de la Société Internationale des Chirurgiens Esthétiques a montré que la population sud-coréenne était au monde celle qui avait le plus recours à la chirurgie plastique. Dans la capitale Séoul, 20% des femmes entre 19 et 49 ans sont passées sous le scalpel d’un chirurgien esthétique et c’est une moyenne qui s’envole si on considère la tranche d’âge des 20/30 ans ainsi que les classes aisées.

En Corée, l’apparence a une importance absolument cruciale. On peut même parler de discrimination contre les personnes laides.  L’esprit de compétition absolument exacerbé des Coréens fait que tout avantage est bon à prendre. Si un visage est plus harmonieux, correspond plus aux canons actuels de beauté et que cela permet de réussir. Alors, il n’y a aucune raison de s’en priver.

Souvent, ce sont les parents qui paient l’opération à leurs enfants. Dans les écoles qui préparent aux métiers de l’audiovisuel, on fait clairement comprendre aux élèves que le passage par la clinique de chirurgie esthétique est indispensable. Les femmes se font opérer soit après le lycée, avant même d’entrer à l‘université, soit une fois qu’elles ont leur diplôme en poche avant de se mettre à chercher du travail.

On trouve des bons de réduction pour les cliniques dans les magazines féminins et il y a des publicités dans le métro. Il y en a absolument partout et ce sont des photos très explicites où on montre des photos avant et après. La majorité des opérations concernent le visage. Par ordre de popularité, il y a d’abord le débridage des paupières, ensuite le nez et le menton.

On veut les yeux moins bridés mais on ne les veut pas non plus tout ronds. Le nez, on l’aime fin et très pointu avec une arête bien proéminente. Les Coréens aiment les petits visages et, pour obtenir un menton en V, on fait maintenant des opérations de réduction de mâchoire qui sont très lourdes, qui font beaucoup souffrir et qui sont de plus en plus répandues. Le canon de beauté est devenu local. Les patientes viennent avec des photos de stars coréennes et elles disent, je veux le même nez ou les mêmes yeux.

Publicités

Written by actuchirurgieesthetique

6 septembre 2012 à 12:44

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :