L'actualité de la chirurgie esthétique

Tout savoir sur les dernières tendances en esthétique

Quality ist Key, une campagne de sensibilisation sur l’importance de la qualité des produits à usage esthétique

leave a comment »

Quality ist KeyLe laboratoire Allergan a choisi de lancer une campagne européenne de sensibilisation des patients et des professionnels de santé sur l’importance de la qualité des produits à usage esthétique (botox, acide hyaluronique, implants mammaires).

La campagne, intitulée Quality is Key, a été mise en place dans 8 pays européens afin d’encourager les médecins à dialoguer avec leurs patients avant l’acte esthétique.

Allergan énonce 5 questions à poser à son médecin sur les procédures esthétiques pour permettre au patient de faire son choix sereinement. Les médecins et les cliniques distribuent également des dépliants d’information dans les salles d’attente.

Question N°1 : Quelles marques de produits utilisez-vous et pourquoi ? Quand il s’agit de qualité, tous les produits ne répondent pas aux mêmes exigences. Il est donc important de comprendre en quoi ils peuvent être différents, et d’en parler avec votre médecin.

Question N°2 : Le produit a-t-il fait l’objet d’une recherche et de tests approfondis ? Les produits utilisés en esthétique doivent faire leurs preuves grâce à la recherche scientifique, donc n’hésitez pas à poser des questions à propos de leur sécurité et de leur efficacité.

Question N°3 : Faites-vous confiance au fabricant, et si oui, pourquoi ? Lorsque votre corps est en jeu, il faut savoir exiger le meilleur. Découvrez en plus sur l’expérience, la qualité et la réputation de l’entreprise qui fabrique le produit.

Question N°4  : Ce produit est-il couramment utilisé dans le monde ? La confiance vient avec la connaissance et l’expérience. Obtenez plus d’informations sur l’utilisation du produit par les patients et médecins à travers le monde.

Question N°5 : Les résultats de ce produit vous satisfont-ils, vous et vos autres patients ? Afin de recevoir le produit qui correspond le mieux à vos besoins, expliquez à votre médecin les résultats que vous souhaitez obtenir, et demandez à voir les résultats obtenus par d’autres patients.

Une belle démarche de transparence à souligner de la part du laboratoire Allergan.

Written by actuchirurgieesthetique

22 novembre 2012 at 13:09

Faire financer ses prothèses mammaires avec MyFreeImplants.com

leave a comment »

MyFreeimplants.comUne opération de chirurgie esthétique représente un investissement financier important. Pour celles qui n’ont pas la chance d’avoir la somme nécessaire, il existe de nombreux moyens se procurer l’argent. Certaines font patiemment des économies, d’autres reçoivent un prêt de leurs amis ou de leurs proches, d’autres encore ont recours à un crédit de consommation classique.

Un nouveau moyen de financer un projet sans débourser un euro est apparu : le crowdfunding ou le financement par les internautes. A l’étranger et notamment dans les pays anglo-saxons, le crowdfunding marche déjà très fort. En France, il fait des débuts timides. Ce système de financement est utilisé dans des domaines très variés comme la création d’entreprise, le prêt de micro-crédits pour des personnes sans ressources, la production de films, le paiement des frais universitaires, etc.

Ce système est aussi désormais possible en chirurgie esthétique.

Le site américain Myfreeimplants.com est un réseau social qui propose ainsi aux jeunes femmes qui souhaitent se faire poser des prothèses mammaires de faire financer leur opération par des internautes. Pour cela, il leur suffit d’afficher des photos d’elles en soutien-gorge sur le site et de séduire de généreux bienfaiteurs, des hommes qui en l’échange de quelques conversations intimes via webcams, photos, et autres menus services, seront sponsors des opérations chirurgicales, entièrement gérées par le site puisque les chirurgiens esthétiques référencés sont directement payés par Myfreeimplants.com.

Un moyen de financement pour celles qui n’ont pas froid aux yeux !

Written by actuchirurgieesthetique

15 novembre 2012 at 13:50

Publié dans Chirurgie esthétique

Tagged with

Le système Brava, dispositif pour l’augmentation mammaire sans prothèses et sans chirurgie

leave a comment »

Système BravaLa grande nouveauté pour les femme qui souhaitent une augmentation mammaire sans prothèses et sans chirurgie, c’est le système Brava, une coque avec ventouse qui décolle les tissus par aspiration et permet d’augmenter d’autant la cavité du sein. Il faut 6 à 9 mois pour obtenir un résultat très naturel au toucher.

Le système Brava  peut être utilisé seul ou associé à une greffe de graisse. La graisse prélevée sur la patiente est purifiée dans une centrifugeuse puis réinjectée dans la poitrine. Il faut appliquer le système Brava le soir 4 semaines avant l’intervention et deux semaines après.

Cette méthode convient pour les femmes qui voudraient une poitrine plus voluptueuse, qui souhaitent retrouver le volume et  le galbe d’antan ou pour les femmes qui font une reconstruction mammaire après un cancer.

Pour obtenir un résultat optimum, le système Brava doit être utilisé pendant 12 à 15 semaines, à raison d’au moins 11 heures par jour.

Encore très peu d’équipes en France pratiquent le Brava mais de plus en plus de chirurgiens esthétiques sont sollicités.

Written by actuchirurgieesthetique

11 octobre 2012 at 10:27

Application de la TVA sur les actes de chirurgie esthétique

leave a comment »

A partir du 1er octobre 2012, les actes de chirurgie, de médecine et de dermatologie à visée purement esthétique sont taxés à 19,6% de TVA. Cette décision de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) fait suite à une décision de la Cour de justice de l’Union européenne de 2003 qui considère que ces actes ne peuvent être considérés comme poursuivant un but thérapeutique et doivent, par conséquent, être soumis à la TVA.

Le gain pour les caisses de l’Etat serait de 23 millions d’€uros pour un marché  évalué en 2012 à 120 millions d’€uros.

Pour déterminer de façon pratique si un acte poursuit effectivement une finalité thérapeutique et se trouve à ce titre exonéré de TVA, l’administration propose une méthode. L’acte est-il pris en charge totalement ou partiellement par l’Assurance maladie ? oui, pas de TVA. Non, application de la TVA.

Le syndicat national de la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique (SNCPRE) s’oppose bien évidemment avec vigueur à cette décision. Il estime que la taxation de ces actes est illégale et injuste.

Illégale, parce que les actes de chirurgie esthétique (liposuccion, prothèses mammaires, etc.) auraient dans leur grande majorité une visée thérapeutique puisqu’ils soulagent les complexes des patients. Par contre,  les actes cosmétiques (épilation, injections anti rides, peelings, etc.) pourraient être soumis à la TVA. Leurs collègues médecins et dermatologues apprécieront !

Injuste, parce que cette hausse pénalisera les patients, parmi lesquels nombre de personnes très modestes qui ne pourront supporter une hausse brutale de près de 20% des prix calculés sur le shonoraires du chirurgien.

Une réunion entre l’Etat et les représentants des chirurgiens n’ayant pas permis de trouver un terrain d’entente, les chirurgiens ont introduit au Conseil d’Etat une requête pour abus de pouvoir contre l’administration fiscale et engagé un référé contre le texte administratif. Ironie de cette affaire : parmi les praticiens concernés par la décision du fisc, figure le nouveau ministre du Budget, Jérôme Cahuzac. Chirurgien esthétique de formation, marié à une dermatologue spécialisée dans la greffe de cheveux, il va devoir trancher le contentieux entre son administration et ses confrères.

Written by actuchirurgieesthetique

4 octobre 2012 at 09:23

Les nouveaux enjeux de la tendance anti-âge

leave a comment »

France 5Interdit de vieillir, le prix à payer, un documentaire réalisé par le documentaire d’Amal Mogaizel a été diffusé sur le 23 septembre sur France 5. Le sujet: la beauté et la jeunesse sont des produits de consommation que tout le monde veut s’offrir.

La demande qui consiste à avoir une meilleure harmonie entre l’intérieur et l’extérieur de soi est toujours forte mais le bien-être n’est plus le seul enjeu de cette tendance anti-âge. l’évolution de la société fait ressortir de nouvelles attentes.

Jean-François Amadieu, sociologue, explique que de plus en plus d’hommes et de femmes déclarent et avouent aller voir le chirurgien esthétique pour des raisons professionnelles. C’est même un phénomène intéressant de constater que de plus en plus de gens le disent clairement et ne disent plus, comme c’était souvent le cas dans le passé, c’est pour me sentir mieux quand je me regarde dans la glace. Les gens maintenant ont intégré le fait que les critères de jugement pour accéder à un emploi ou garder son job, c’est aussi les kilos en trop ou l’apparence en général et, du coup, les gens le savent de plus en plus et ils vont évidemment utiliser la chirurgie esthétique pour ça.

Elisabeth Azoulay, Ethnologue, explique à son tour qu’il y aussi un autre enjeu sociétal. Aujourd’hui, les couples se font et se défont fréquemment. Il y a des familles recomposées et des hommes et des femmes qui, dans leur vie, ont deux, trois, quatre unions. C’est beaucoup ! Et donc on a des personnes qui sont un peu tout le temps sur le marché et ont besoin d’être à leur avantage à tout âge.

Written by actuchirurgieesthetique

27 septembre 2012 at 15:11

Opération pour des abdominaux en tablette de chocolat

leave a comment »

Le Dr. David Madlock de Los Angeles  a mis au point une opération qui transforme les abdominaux des hommes en véritable tablette de chocolat. Il supprime toute la graisse et gonfle les muscles.

Avant l’intervention, il fait faire au patient des exercices pour pouvoir localiser les muscles et, ensuite, il surligne la ceinture abdominale pour bien tracer et séparer les abdominaux des obliques. L’intervention dure 3 heures. Pour redessiner, les pectoraux, les biceps et les abdominaux, le Dr. Madlock prélèver la propre graisse du patient et la réinjecte dans ses muscles pour les gonfler.

Après la reprise de l’entraînement sportif, cette graisse se mélange aux muscles et, loin de les affaiblir, participe à l’augmentation de la masse musculaire. L’intervention coûte 18.000 euros et les candidats sont nombreux. Un mois plus tard, le patient peut voir les premiers résultats. Le résultat est excellent, on ne peut pas obtenir ce résultat-là avec la gym car le sport ne peut pas venir à bout de cette graisse-là dans cette zone.

Written by actuchirurgieesthetique

25 septembre 2012 at 08:31

Publié dans Chirurgie esthétique

Tagged with ,

L’esthétique au masculin

leave a comment »

L'Esthétique au masculinLe docteur Catherine de Goursac a publié un livre aux Editions Ellebore consacré à L’esthétique au masculin.

Les hommes sont de plus en plus nombreux à avori recours à la médecine et à la chirurgie esthétique. ce n’est pas pour autant qu’ils ont les mêmes demandes que les femmes. Au-delà des différences existant au niveau de la peau, leurs attentes sont spécifiques. L’homme qui consulte le fait presque toujours pour gommer la fatigue de son visage, redynamiser son allure, avoir plus d’allant, en un mot avoir l’air plus performant dans un environnement professionnel exigeant et souvent sans merci pour les plus de 45 ans.

En médecine esthétique, le public masculin a besoin de techniques efficaces, rapides et qui agissent en une seule fois et permettent d’éviter au maximum l’éviction sociale. Il n’aime pas l’idée d’avori à revenir régulièrement au cabinet médical pour de petits gestes d’entretien. Voilà pourquoi, il apprécie tout particulièrement la toxine botulique, l’acide hyaluronique, les traitements des cicatrices d’acné comme ceux destinés à améliorer la qualité de la peau, sans oublierles séances d’épilation laser.

En ce qui concerne la chirurgie esthétique, les tendances sont similaires et les demandes les plus nombreuses portent sur la chirurgie des paupières, la liposuccion, les gynécomasties, les oreilles décollées et le lifting du visage.

Un seul bémol, les hommes se prennent en charge au coup par coup au lieu d’intégrer une prise en charge globale basée sur la prévention en général, sur une bonne hygiène de vie où l’alimentation équilibrée et l’exercice physique jouent un rôle fondamental. Ils viennent pour une demande précise mais cela s’arrête là.  Dans ce domaine, le contraste est frappant entre les hommes et les femmes.

Written by actuchirurgieesthetique

20 septembre 2012 at 14:33