L'actualité de la chirurgie esthétique

Tout savoir sur les dernières tendances en esthétique

Posts Tagged ‘chirurgie esthétique

Des photos incroyables avant/après de chirurgie esthétique en Corée

leave a comment »

Photo avant / aprèsAvec 16 opérations pour 1000 habitants, la Corée du Sud s’impose comme le pays champion du monde de chirurgie esthétique. Frédéric Ojardias, correspondant RFI, expliquait dans un reportage qu’il y avait partout des publicités dans la presse, dans le métro.

Un tumblr  recense des photos avant/après de Coréens ayant subi des opérations de chirurgie esthétique. Et les métamorphoses sont frappantes. A tel point que l’on se demande si les photos n’ont pas été retouchées. Après l’étape bistouri, les mâchoires carrées deviennent anguleuses, les nez se retrouvent affinés, les yeux agrandis. Des transformations radicales, extrêmement répandues en Corée.

Written by actuchirurgieesthetique

31 janvier 2013 at 14:44

Plus de 90 opérations de chirurgie esthétique pour ressembler à Ken et Barbie

leave a comment »

kenAgé de 32 ans, l’américain Justin Jedlica veut se rapprocher un maximum de la perfection incarnée par Ken. Pour lui ressembler, Justin a subit plus de 90 opérations de chirurgie esthétique. Une transformation qu’il a commencée alors qu’il n’avait que 18 ans et qu’il ne compte pas arrêter. Pour lui, son corps est comme une oeuvre que la chirurgie lui permet de sculpter, selon ses envies. Il explique : »J’ai toujours été attiré par la chirurgie esthétique parce que c’est un prolongement de ma créativité ». Il aime d’ailleurs partager sur Instagram l’avancée de ses opérations aves ses fans.

De son côté, Valeria Lukyanova, âgée de 24 ans, a poussé à l’extrême sa fascination pour Barbie. Elle est passée par de nombreuses opérations chirurgicales pour obtenir une taille très fine et des yeux en amande, dont des lentilles de couleur et un maquillage façon manga exagère encore l’expression. Valeria Lukyanova a trouvé une autre Barbie,Olga Oleynik. Les deux jeunes femmes vivent en Ukraine et se sont rencontrées sur Internet il y a cinq ans. « Nous avons les mêmes cheveux, le même maquillage et nous sommes même habillés de manière similaire. Nos amis pensent que nous sommes des sœurs de sang. Nous sommes vraiment des sœurs, mais spirituellement », explique Valeria Lukyanova au journal Daily Mail.barbie-3

Que pense Ken des 2 poupées Barbie ? Même s’il les trouve belles, il pense que leur look est en grande partie dû au maquillage, aux perruques et à des corsets amincissants et que les Drag queens font pareil depuis des années. Pas très sympa, il ne faudra pas compter que ces trois-là jouent à la poupée !

Written by actuchirurgieesthetique

8 janvier 2013 at 10:22

La chirurgie esthétique en Corée du Sud

leave a comment »

En Asie,  l’idée que la réussite sociale est liée au physique est très ancienne. Cette tradition se base sur la croyance que l’apparence est un bon indicateur d’une psychologie ou d’une aptitude. Changer son aspect est un moyen admis socialement pour réussir. La chirurgie esthétique est pratiquée à outrance, au point de se banaliser.

Frédéric Ojardias, correspondant permanent de RFI, témoigne de l’engouement de la chirurgie etshétique en Corée du Sud. Ce reportage est passé dans l’émission  7 milliards de voisins présentée par Emmanuelle Bastide, consacrée le 3 septembre à la chirurgie esthétique.

Une récente enquête de la Société Internationale des Chirurgiens Esthétiques a montré que la population sud-coréenne était au monde celle qui avait le plus recours à la chirurgie plastique. Dans la capitale Séoul, 20% des femmes entre 19 et 49 ans sont passées sous le scalpel d’un chirurgien esthétique et c’est une moyenne qui s’envole si on considère la tranche d’âge des 20/30 ans ainsi que les classes aisées.

En Corée, l’apparence a une importance absolument cruciale. On peut même parler de discrimination contre les personnes laides.  L’esprit de compétition absolument exacerbé des Coréens fait que tout avantage est bon à prendre. Si un visage est plus harmonieux, correspond plus aux canons actuels de beauté et que cela permet de réussir. Alors, il n’y a aucune raison de s’en priver.

Souvent, ce sont les parents qui paient l’opération à leurs enfants. Dans les écoles qui préparent aux métiers de l’audiovisuel, on fait clairement comprendre aux élèves que le passage par la clinique de chirurgie esthétique est indispensable. Les femmes se font opérer soit après le lycée, avant même d’entrer à l‘université, soit une fois qu’elles ont leur diplôme en poche avant de se mettre à chercher du travail.

On trouve des bons de réduction pour les cliniques dans les magazines féminins et il y a des publicités dans le métro. Il y en a absolument partout et ce sont des photos très explicites où on montre des photos avant et après. La majorité des opérations concernent le visage. Par ordre de popularité, il y a d’abord le débridage des paupières, ensuite le nez et le menton.

On veut les yeux moins bridés mais on ne les veut pas non plus tout ronds. Le nez, on l’aime fin et très pointu avec une arête bien proéminente. Les Coréens aiment les petits visages et, pour obtenir un menton en V, on fait maintenant des opérations de réduction de mâchoire qui sont très lourdes, qui font beaucoup souffrir et qui sont de plus en plus répandues. Le canon de beauté est devenu local. Les patientes viennent avec des photos de stars coréennes et elles disent, je veux le même nez ou les mêmes yeux.

Written by actuchirurgieesthetique

6 septembre 2012 at 12:44

Hors-série 60 Millions de consommateurs sur la médecine et la chirurgie esthétique

leave a comment »

Année après année, les études professionnelles et les sondages auprès du grand public montrent qu’un nombre toujours plus important de personnes font appel aux techniques de médecine et de chirurgie esthétique.  Le secteur de l’esthétique est en pleine croissance et devrait progresser au niveau mondial de plus de 10% par an, au moins jusqu’en 2016.

Ces chiffres démontrent que la médecine et la chirurgie esthétique sont en train de conquérir rapidement de nouveaux publics. Le marché se démocratise et concerne toutes les origines sociales, les professions et les catégories d’âge. L’esthétique réservée à une élite, c’est fini !

60 Millions de consommateurs a eu la bonne idée de consacrer son hors-série de l’été à la médecine et à la chirurgie esthétique. Un investissement de 5,90€ qui en vaut la peine pour s’informer avant d’entreprendre une démarche auprès d’un professionnel.

D’abord, une explication de toutes les techniques de médecine et de chirurgie esthétique. Les indications, les contre-indications, les modalités de l’intervention, les résultats attendus et les complications possibles. Les textes sont clairs, complets et facilement compréhensibles par tous. Un moyen simple et efficace de connaître l’état de l’art en 2012 !

Ensuite, technique par technique, les prix pratiqués. Il est également indiqué si une prise en charge est possible par l’assurance maladie. Très utile pour se décider en fonction de son budget.

Enfin, des conseils pour bien choisir son praticien et trouver la bonne clinique. Sont également abordés les recours dont dispose un patient en cas de problème ainsi que les risques du tourisme médical.

Un seul regret, ce hors-série ne parle pas de la chirurgie intime et de l’esthétique dentaire, des domaines pourtant eux aussi en plein boom.

Source : 60 Millions de consommateurs, Hors-série n°162 – Beauté, les progrès de la médecine et de la chirurgie esthétiques. En vente en kiosque ou sur le site.

Written by actuchirurgieesthetique

20 août 2012 at 08:55